d

Feugiat pretium nibh ipsum consequat nisl velavida trum quisque non tellus orci rudor ellus mauris a diam maecenas arcu.

Tel: +(123) 456 7890

contact@theme.com

620 Eighth Avenue, New York

mySofie

 - Pros, insurtech  - Ce que permet l’agrégation

Ce que permet l’agrégation

68% des Français n’ont pas été contactés par leur assureur principal au cours des deux dernières années. C’est ce qu’a mesuré le cabinet Deloitte dans son baromètre « Les Français et leur assureur » publié le 8 octobre.

Ce chiffre révèle l’enjeu pour les assureurs de se positionner comme accompagnateurs de vie au-delà de la relation de payeur. Thomas Buberl (Directeur Général d’Axa) et Stephane Dedeyan (DG du Groupe Vyv) ont tour à tour répété leur souhait de ne « pas être seulement un assureur qui achemine une somme d’argent sur un compte en banque ».

L’agrégation et la synthèse sous forme de Tribus de mySofie permet de réagir au plus près des moments de vie des assurés. D’abord en rendant détectables et actionables un certain nombre de signaux au niveau de l’assuré lui-même. Un passage à l’hôpital, la visite chez une sage-femme, peuvent déclencher des réponses personnalisées (services, offres, messages) directement depuis l’application.

Ensuite, la notion de Tribu permet de sortir de la vision solipsiste de l’assuré : recomposition familiale, ajout d’un parent âgé, naissance sont autant d’événements visibles très rapidement dans mySofie. L’étude de Deloitte enfonce le clou : « Les Français sont peu enclins à déclarer à leurs assureurs des événements personnels (naissance, mariage, décès, etc.) » pourtant ils sont « plus de 8 sur 10 à être très satisfaits de l’accompagnement de leur assureur durant ces événements ».

Devancer les attentes, et être présent quand ça compte en proposant le bon service au bon moment. Après tout l’un des avantages les plus reconnus de l’assurance n’est-il pas d’apporter de la tranquillité d’esprit…?