d

Feugiat pretium nibh ipsum consequat nisl velavida trum quisque non tellus orci rudor ellus mauris a diam maecenas arcu.

Tel: +(123) 456 7890

contact@theme.com

620 Eighth Avenue, New York

mySofie

 - Convictions  - đź’° Le vrai coĂ»t de votre santĂ©, souvent plus lourd qu’il n’y paraĂ®t

💰 Le vrai coût de votre santé, souvent plus lourd qu’il n’y paraît

MatĂ©riels mĂ©dicaux, produits d’hygiène et de stĂ©rilisation non remboursĂ©s, frais de dĂ©placement ou d’hĂ©bergement pour se rendre aux consultations, consultations psychologue, ergothĂ©rapeute… Les dĂ©penses qui Ă©chappent aux statistiques habituelles s’Ă©lèveraient à 1 000 euros en moyenne par personne et par an pour les patients atteints d’une pathologie chronique et/ou d’un handicap, rĂ©vèle cette semaine France Assos SantĂ©.

Ce « reste à charge invisible » n’apparaît par exemple pas dans les statistiques officielles (214 € par personne et par an). Plus de 70% des personnes interrogées déclarent renoncer à des dépenses de santé en raison de coûts trop importants et plus de la moitié font part de difficultés financières.

Pour les personnes les moins aisées, ces dépenses pèsent lourd. Le 8e rapport de l’Observatoire sociétal de la Ligue contre le cancer le souligne : les personnes qui gagnent moins de 1 500 € par mois doivent dépenser plus d’argent pour se soigner. Elles sont plus nombreuses à devoir faire des avances de frais, à n’avoir pas de complémentaires santé, à devoir déménager temporairement pour se rapprocher de l’hôpital.

Et l’effet ne se manifeste pas que sur le portefeuille : moins bonne communication avec le personnel médical, plus fort taux d’abandon des démarches administratives (30%), et au final des risques de santé accrus selon une étude suisse menée sur 100 000 européens.

Dans le budget prĂ©visionnel de la SĂ©curitĂ© Sociale pour 2020, une enveloppe de 10 millions d’euros est prĂ©vue pour l’accompagnement des patients après un cancer. La Ligue annonce elle financer seule 10 millions d’euros de soins de support pour 40 000 patients, et 5 millions pour l’aide sociale de 12 000 familles…

Le parcours de soins est visiblement encore loin d’être un parcours de santé pour tout le monde. À travers mySofie, nous nous efforçons d’apporter de la lisiblité dans un secteur qui en manque encore cruellement : l’assurance santé. Et de vous mettre à disposition des informations et des outils pour mieux se soigner. C’est un travail de longue haleine dans lequel les retours d’expériences de toutes et tous, utilisateurs et patients, sont nécessaires et bienvenus.