mySofie

26 Nov, 2019

💰 Le vrai coût de votre santé, souvent plus lourd qu’il n’y paraît

Partager l’article 

MatĂ©riels mĂ©dicaux, produits d’hygiène et de stĂ©rilisation non remboursĂ©s, frais de dĂ©placement ou d’hĂ©bergement pour se rendre aux consultations, consultations psychologue, ergothĂ©rapeute… Les dĂ©penses qui Ă©chappent aux statistiques habituelles s’Ă©lèveraient Ă  1 000 euros en moyenne par personne et par an pour les patients atteints d’une pathologie chronique et/ou d’un handicap, rĂ©vèle cette semaine France Assos SantĂ©.

Ce « reste Ă  charge invisible Â» n’apparaĂ®t par exemple pas dans les statistiques officielles (214 â‚¬ par personne et par an). Plus de 70% des personnes interrogĂ©es dĂ©clarent renoncer Ă  des dĂ©penses de santĂ© en raison de coĂ»ts trop importants et plus de la moitiĂ© font part de difficultĂ©s financières.

Pour les personnes les moins aisĂ©es, ces dĂ©penses pèsent lourd. Le 8e rapport de l’Observatoire sociĂ©tal de la Ligue contre le cancer le souligne : les personnes qui gagnent moins de 1 500 â‚¬ par mois doivent dĂ©penser plus d’argent pour se soigner. Elles sont plus nombreuses Ă  devoir faire des avances de frais, Ă  n’avoir pas de complĂ©mentaires santĂ©, Ă  devoir dĂ©mĂ©nager temporairement pour se rapprocher de l’hĂ´pital.

Et l’effet ne se manifeste pas que sur le portefeuille : moins bonne communication avec le personnel mĂ©dical, plus fort taux d’abandon des dĂ©marches administratives (30%), et au final des risques de santĂ© accrus selon une Ă©tude suisse menĂ©e sur 100 000 europĂ©ens.

Dans le budget prĂ©visionnel de la SĂ©curitĂ© Sociale pour 2020, une enveloppe de 10 millions d’euros est prĂ©vue pour l’accompagnement des patients après un cancer. La Ligue annonce elle financer seule 10 millions d’euros de soins de support pour 40 000 patients, et 5 millions pour l’aide sociale de 12 000 familles…

Le parcours de soins est visiblement encore loin d’être un parcours de santĂ© pour tout le monde. Ă€ travers mySofie, nous nous efforçons d’apporter de la lisiblitĂ© dans un secteur qui en manque encore cruellement : l’assurance santĂ©. Et de vous mettre Ă  disposition des informations et des outils pour mieux se soigner. C’est un travail de longue haleine dans lequel les retours d’expĂ©riences de toutes et tous, utilisateurs et patients, sont nĂ©cessaires et bienvenus.

Partagez vos impressions sur Twitter!

 

Photo by Damir Spanic on Unsplash

 

 

Populaires en ce moment